vendredi 22 mars 2013

TerraCycle - Eliminons la notion de déchet!

J'ai choisi, pour ce nouveau post après une longue période d'absence, de parler d'une initiative qui m'inspire beaucoup. Il s'agit de la société Terra Cycle, fondée en 2001 par Tom Szaki. Retenez bien ce nom car il s'agit à l'heure actuelle d'une multinationale capable de de recycler toute sorte de déchets pour lesquels il n'existe pas encore de filière de recyclage. Son crédeau: "La notion même de déchet n'existe pas, il n'y a que des ressources encore non recyclées!" Analysons ensemble les facteurs clé de réussite de cette société innovante.

L'histoire de Terra Cycle commence comme un conte de fée. En effet, Tom Szaki, alors encore étudiant à la fac, découvre les exceptionnelles propriétées fertilisantes du percolat de vermicompost grace à l'herbe cultivée par un ami dans sa salle de bain. Dès lors, il se lance dans la production industrielle de percolat, et fait de la vermiculture dans son garage. Son concept est simple et efficace. Il récupère les bouteilles d'une célèbre marque de soda, y visse un pulvérisateur, le rempli de "jus de caca de vers de terre" (son fameux "WORMS POOP") et enrobe le tout d'un packaging fun et attrayant!



Avec ce concept innovant et basé sur le recyclage de matières existantes, Tom Szaky va très vite se faire connaître et intéresser de nombreux fond financiers. Pour assurer son approvisionnement en bouteilles recyclé, il a l'idée géniale de développer un système de brigades rémunérées à l'item, chargées de récupérer les bouteilles vides et de les lui renvoyer.

Le concept même de brigade fonctionne si bien qu'il décide de l'étendre par la suite à d'autres produits tels que les paquets de chips, les contenants de CapriSun, etc. Grace à une R&D efficace, il développe un procédé de recyclage des plastiques permettant la production d'un polymère recyclable à l'infini (Enfin c'est ce qu'ils disent!). Depuis 2009, TerraCycle s'implante un peu partout dans le monde, développe des partenariats avec de grands industriels tels que BIC, LAYS, Colgate Oral Care, etc.


TerraCycle multiplie ainsi ses produits à recycler et propose à toute initiative citoyenne, école, association, et pourquoi pas institutions publiques (a l'heure où tout le monde cherche désespérément des sous!? ;-) de se constituer en "brigade" pour participer à un meilleur recyclage des matières, tout en se faisant payer en fonction du nombre d'éléments envoyés.

Les produits actuellement recyclés vont de la paire de tong, aux ordinateurs ou aux cartouches d'encres, en passant par les chaussures, les MP3, les capsules nespresso, et même les mégots de cigarettes!!

Bref, TerraCycle est pour moi un modèle de Business Model ayant su capter la capacité de mobilisation du public pour développer une véritable industrie du déchet... Ou devrais-je dire de la ressource!

VIDEOS:

What is TerraCycle?


What is Garbage?


Plus d'infos:

1 commentaires: